10/07/2005

" Jamais loin de toi " de Lââm Tu viens comme dans un


" Jamais loin de toi " de Lââm
 
Tu viens comme dans un rêve,
Et tu t'endors tout contre moi,
Comme le jour qui se lève,
Dans mon coeur quand j'ai un peu froid,
Tu souris et rien n'ai plus tendre alors,
Que le vent et la pluie,
Qui glissent sur ton corps.
 
Si la nuit te fait peur,
Seul tout au fond de ton coeur,
Si tu cherches une amie pense à moi,
Je ne serais jamais loin de toi,
Et même si toutes les nuits,
Si je dois passer ma vie,
A te consoler je serais là,
Je ne serais jamais,
Jamais loin de toi.
 
Tu vis comme dans mon rêve,
Tu te réveilles tout contre moi,
Chaque jour qui se lève,
Me fait douter mais tu es là,
A jamais,
Dans mes joies,
Dans mes désirs,
Pour toujours,
Je voudrais caresser ton sourire.
 
Et même si tu cries,
Si tu pleures,
Même si les femmes te font peur,
Si leur folie t'enchaîne les bras,
Je ne serais jamais loin de toi,
Et même si demain tu m'oublies,
Si tu rêves d'une autre vie,
Je peux partir là où tu voudras.
Je ne serais jamais,
Jamais loin de toi.
 
Si la nuit te fait peur,
Seul tout au fond de ton coeur,
Si tu cherches une amie pense à moi,
Je ne serais jamais loin de toi.
 
Et même si demain tu m'oublies,
Si tu rêves d'une autre vie,
je peux partir là où tu voudras,
Je ne serais jamais,
Jamais, jamais loin de toi,
 
Là où tu voudras,
Jamais,
Jamais loin de toi,
 
Tu peux partir là où tu voudras,
Je ne serais jamais,
Jamais loin de toi..

18:00 Écrit par Bisou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.